Quoi mettre à la place ?

Ah les jeunes ! Je les entends occasionnellement, lors des concerts de rock, crier “Révolution” ! Puis cette année 2008 y est pour quelque choses. Peut-être que les idées d’il y a 40 ans représentent quelque chose pour eux, mais cela m’étonnerait : ils n’étaient pas là et ils n’ont pas grandi dans le besoin. La plupart se contentent uniquement de répéter des idées reçues et se forgent des idéaux décalés, qui ne tiennent pas compte de la nature humaine. Pour voir les résultats de ces idées, il suffit de faire un petit tour dans les pays de l’est ou en Corée du Nord. Moi, j’ai grandi dans un pays où ces idées étaient des réalités. Et je leur dirais ça : à l’époque, les concerts rock était interdits ! Les monstres sacrés de la musique rock étaient interdits de térritoire ! J’ai eu la chance de pouvoir les écouter puisque je faisais partie de ceux qui était “plus égaux que les autres”. Des collèges avaient accès aux disques d’Iron Maiden, de Led Zeppelin ou de Deep Purple. Puis j’ai aussi pu lire 1984 de George Orwell, qui était interdit pour les autres par le pouvoir communiste.

Peut-être que la société d’aujourd’hui mérite quelques ajustements, mais avant de crier “Révolution”, je conseille vivement de se poser la question : “Quoi mettre à la place” ? C’est là où les jeunes peuvent avoir leur vrai apport. Puisque ce sont eux qui demain prendront le relais et auront envie de faire des enfants, qu’il souhaiteront voir grandir heureux. Peut-être se rendront-ils compte que le point de départ que nous leurs offrons n’est pas si mal que ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>