git cherry-pick : la cerise sur le gateau

Le nouveau système de gestion des versions créé par Linus n’a plus besoin d’être présenté. Il est très pratique et cela se voit dans sa vitesse d’adoption. Mais la petite commande “cherry-pick” me fait réagir. C’est trop pratique ! Elle permet de reporter un jeu de modifications d’une branche vers une autre sans passer par la case “checkout de la branche cible + fusion”. Cette commande est tellement puissante qu’il est plus long de la décrire que de la mettre à l’oeuvre. Voir l’article (en anglais) que j’ai écrit sur la techbase KDE.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>